Poignard militaire en milieu hostile

Poignard militaire en milieu hostile

Quand on parle de couteau, la première image qui viendra à l'esprit des gens sera celle d'un outil muni d'un manche, et d'une lame, crantée ou non. Cette définition pourrait s'appliquer au poignard, à la différence que celui-ci possède deux côtés tranchants. Utilisé comme outil de survie, notamment par les militaires, ou comme arme, le poignard est un accessoire polyvalent et un basique du matériel de survie.

 

Qu'est-ce qu'un poignard ?

Très similaire au couteau, le poignard se différencie de ce dernier par sa lame, à double tranchant. Sa lame peut être d'une longueur allant de 14 à 25 cm environ, et pour les modèles les plus courants. Comme les autres armes blanches comprenant une lame, vous trouverez différents modèles, allant de celui de collection, au poignard full tang, ou des références classiques avec manche en bois.
Il est utilisé comme poignard de chasse, poignard de combat, ou encore poignard de survie.

 

Origine du poignard

Le poignard est un outil très ancien. Déjà au paléolithique, des armes étaient taillées de la forme que nous connaissons actuellement, et a connu tous les matériaux pour sa conception : pierre, bronze, métal, acier, selon les époques et ce qu'on avait sous la main. Pour la petite anecdote, le poignard de Toutankhamon serait fait à partir d'un métal extraterrestre, venant d'une météorite. Le poignard a ensuite évolué au fil des siècles, sa conception s'affinant et son utilisation devenant polyvalente. Il fut donc employé à toutes époques, autant comme outil que comme arme. 
Pour faire des outils, manger, se défendre, attaquer, chasser le poignard a toujours su prouver qu'il faisait partie des armes indispensables et basiques pour la survie.

 

Le poignard dans les milieux hostiles, ou comment survivre grâce à son couteau

Survivre nécessite souvent quelques outils de base (telle la machette du précédent article). Les hommes ont très vite compris l'intérêt de fabriquer des outils, dès qu'ils l'ont pu, qui soient à la fois efficaces, facilement transportables et maniables. Ainsi, le poignard, qui répond à ces critères, est une arme de prédilection pour toute personne se trouvant en dans un milieu inhospitalier.
Le poignard permet de construire d'autres outils : il peut tailler le bois avec plus de précision, par exemple.
Il permet de chasser et découper des bêtes. Il peut servir à de menus travaux. Et surtout, c'est une excellente arme de corps à corps, autant pour la défense que pour l'attaque.

 

Le poignard militaire, ou poignard commando

Le poignard militaire, ou poignard commando, était utilisé par les forces armées afin de mener efficacement des combats au corps à corps. En effet, le poignard était une arme très efficace pour combattre quand les conditions pour tirer étaient mauvaises. Bientôt, pendant la Deuxième Guerre mondiale, il fut distribué aux commandos. Avant cela, il a servi d'arme aux commandos lors d'une opération en Norvège.
Sa forme et sa fonction varie selon les époques. Au départ, la lame était brillante pour effrayer l'ennemi, puis, mate et noire pour éviter de se faire repérer la nuit.
Il est aussi conçu pour des milieux très hostiles, certaines lames pouvant même couper du métal, certains manches permettant de s'en servir comme baïonnette.
Le poignard militaire est devenu un véritable symbole, souvent frappé et gravé d’emblèmes.

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,