Le couteau damas

Couteau damas

 

Le couteau damas est un symbole d’élégance et de puissance, l'acier damas était, et est toujours, synonyme de force. Ayant eu longtemps une réputation d'acier ayant des propriétés magiques, le Damas ne cesse de fasciner les amateurs.

 

 

Histoire du damas

 

Depuis toujours, et depuis la découverte du fer, les peuples ont cherché à créer des armes, non seulement belles, mais qui possédaient également de grandes qualités pour le combat, comme la résistance, et la souplesse alliée à la dureté.
C'est en Inde que l'on retrouve les traces de l'acier qui donnera ces qualités si particulières aux lames dites Damas . Appelés wootz, ces lingots d'acier étaient composés de fer et de carbone en haute teneur. Les armes fabriquées avec du wootz étaient très spéciales, du fait des motifs que les lames arboraient. Ces motifs n'étaient pas contrôlables, contrairement à maintenant où l'on peut les maîtriser.


Les lames faites avec du wootz, qui était également originaire de l'Ouzbékistan, étaient forgées dans de nombreux pays du Moyen-Orient, et donnèrent du fil à retordre aux croisés, qui craignaient autant qu'ils admiraient la qualité de ces armes. Les Iraniens se sont particulièrement illustrés dans la fabrication d'armes en acier Damas.

 

Le nom de Damas est sujet à controverse. Certains diront que ce nom vient tout simplement de l'étoffe, les lames polies ayant le même effet visuel. D'autres, se basent sur des textes qui situent la fabrication de ces armes à Damas. Et enfin, certains pensent que les lames droites, très utilisées, étaient une spécialité de Damas.

 

Quoi qu'il en soit, ces lames étaient très appréciées et redoutables. Les Européens qui étaient, ont l'a vu, très impressionnés par ces armes, ne purent malheureusement pas les reproduire, faute de matière première. 
Ils essayèrent néanmoins de reforger quelques lames trouvées, en essuyant échec sur échec.

 

Au 17e siècle, la fabrication s’arrêta. En cause, probablement des soucis d'échanges commerciaux, la non-transmission de la fabrication qui était secrète, et, tout simplement, l'épuisement du minerai.

 

 

Ou se procurer un couteau damas ou poignard damas ?

La boutique Couteau Azur propose un grand choix de couteau damas au meilleur prix, ils sont fabriqués artisanalement et la livraison est sous 48H, une garantie "satisfait ou remboursé" est automatiquement appliquée. Tous les poignards couteaux damas sont de haute qualité et très résistants, il vous suffit de cliquer sur la photo et de vous faire plaisir !

le couteau damas

 

La fabrication du couteau Damas

 

Les Français et les Suédois, avec les progrès de la métallurgie, se sont beaucoup intéressés à l'acier Damas. Bien que les méthodes et essais se sont tous révélés vains pour reproduire des lames, les recherches continuèrent et, en 1823, un homme réussit à reproduire le wootz, tant  sur sa forme que ses qualités et teneurs en carbone.

 

Pendant ce temps, en Europe, on commence à comprendre le mécanisme de corroyage et à souder ensemble du fer ou de l'acier en bande, avec des teneurs en carbones qui sont différentes. Le résultat fut similaire à l'acier de Damas.

 

  • Les techniques ont continué à évoluer, mais le principe de base reste le même.

 

Afin d'obtenir une lame de Damas, de nos jours, il faut, au moins deux aciers. Ces deux aciers auront une teneur en carbone différente : l'un sera à haute teneur, l'autre en aura moins (acier du et acier doux). Le carbone joue un rôle très important. En effet, c'est lui qui en se répartissant dans le métal ou l'acier, va durcir celui-ci.

 

  • Pour fabriquer un couteau Damas, on emploie cette méthode :

 

Au départ, on soude ensemble les différents métaux entre eux (ce qu'on appelle la trousse) ainsi qu'à un bâton pour tenir et travailler cette trousse.
Ensuite, la trousse est chauffée, et pour empêcher l'oxydation, est enduite de borax.
La trousse est remise à chauffer, puis une première soudure sera faite, au marteau.
Les choses sérieuses commencent : le repliage. Et cela se fera après avoir formé un bloc, qui sera tranché. Ainsi, nous pouvons commencer à former les couches. Le nombre de celles-ci est laissé à l'appréciation de celui qui  travaille l'outil.
Viens ensuite la seconde soudure, puis l'étirage du bloc pour lui donner la forme choisie, ou pour replier et souder jusqu'au nombre de couches souhaitées.
La lame sera par la suite forgée, trempée et mise au four.

 

Pour voir apparaître les motifs, un traitement est nécessaire. En général, celui-ci sera chimique. La lame sera plongée dans l'acide, et cela jusqu'à apparition des contrastes et de la profondeur. Le polissage fait aussi parti des techniques de révélation après le bain d'acide, qui peut être recommencé plusieurs fois.

 

 

Les avantages de l'acier Damas

 

L'acier Damas, appelé aussi  Damascus, a pour qualité essentielle son esthétique particulière. En effet, ces lames de poignard Damas, ou de couteaux Damas, étaient, fut une époque, les lames des riches, en raison de leur prix, dû à un savoir-faire qui est longtemps resté secret. Aujourd'hui encore, les lames Damas sont parmi les plus onéreuses, car souvent réalisées par des artisans. Néanmoins, on peut trouver du Damas industriel qui coûtera moins cher, mais qui enlève le charme de la technique ancestrale.

 

Les lames Damas sont également beaucoup plus résistantes, et ce, grâce au carbone qui durcit la lame, et au pliage qui permet de répartir et minimiser les défauts qui sont les points faibles des autres couteaux.

 

Les poignards en Damas sont réputés pour leur qualité de coupe. Attention, ce n'est pas forcément vrai. Certaines lames sont conçues dans un but purement décoratif. Si vous cherchez une lame avec un bon tranchant, mieux vaut alors se rapprocher des couteaux Damas artisanaux, où la qualité et le choix des matériaux vous assureront d'avoir un outil aussi beau que fonctionnel et efficace.

 

 

Le nombre de couches est-il important ?

 

C'est la question qu'on peut se poser. Est-ce que le nombre de couches influe sur la qualité d'une lame Damas ? La réponse n'est pas si simple. En effet, tout va se jouer dans la teneur en carbone d'un des aciers, et de la qualité de ceux-ci. Plus celle-ci sera bonne, moins vous aurez besoin de couche pour un poignard Damas solide. Mais attention, on peut avoir des couteaux Damas de très haute qualité avec de très nombreuses couches. Tout dépend du résultat final que le forgeron voudra obtenir.

 

Vous aurez donc compris que ce n'est pas simple de déterminer quel couteau choisir. Le mieux étant, nous le répétons, de choisir des couteaux Damas de fabrication artisanale, au moins si vous voulez vous en servir et ne pas uniquement l'utiliser comme décoration. 

 

 

Une grande sélection de couteau damas est visible sur Couteau Azur, une gamme large de poignard au meilleur prix.

Couteau Azur est la référence dans le domaine des poignards artisanaux. N'hésitez plus pour commander et cliquer sur la photo ci-dessous !

poignard damas

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,