La machette un outil polyvalent

Machette Zombie Killer 60,5cm full tang - Epée Albainox...
  • La machette : un outil polyvalent à manier avec précaution

Arme blanche se situant entre le couteau Bowie et l’épée, la machette est très populaire dans certaines régions du globe et se veut être appréciée par un grand nombre de survivalistes. Voyons dans les développements qui suivent ce que l’on peut dire sur l’univers de la machette, son utilité et les précautions qui doivent accompagner l’utilisation de cet outil polyvalent.

 

  • La machette au travail

L’univers de la machette est presque aussi vaste que celui des couteaux de survie. Dans certaines contrées, on lui trouve une utilisation quotidienne ce qui en fait un outil indispensable.

En Asie et en Afrique, les lames des machettes sont forgées de différentes formes et ce, en fonction de leur usage. Les lames utilisées dans l’entretien des bananeraies et dans la récolte de la canne à sucre sont toutes différentes les unes des autres.

Ainsi, pour le défrichage léger ou pour la récolte de la canne à sucre, on préfèrera une lame souple et légère, d’une bonne longueur comme celle d’un sabre Amazonien alors que l’entretien des bananeraies s’opère plus avec une machette à lame courte et lourde, souvent à pointe carrée.

La machette de jungle est un outil incontournable lorsqu’on participe à une exploration sauvage. Généralement faite de lame sabre, souple, avec un rapport poids et longueur optimal, elle est tout simplement parfaite pour le layonnage en forêt.

Ses lames sont aussi très efficaces pour le défrichage. Elles s’avèrent également être très utiles pour les simples travaux de jardinage.

 

  • Le bon choix de machette

Comme pour toutes les lames, le premier critère de choix d’une machette se trouve dans le matériau de fabrication. Il en existe essentiellement deux dans la conception de la machette à savoir, le fer doux pour la confection artisanale et l’alliage en inox pour la production industrielle.

Le fer doux présente l’avantage d’être bon marché tout en offrant de la souplesse. La machette devient aussi plus facile à aiguiser bien qu’elle ait besoin d’un affutage fréquent. La lame s’use aussi assez rapidement en cas d’utilisation quotidienne.

Les alliages en inox sont réputés pour être assez difficiles à aiguiser. En effet, un simple galet ne suffira pas, il faudra affuter ces machettes au fusil ou à la pierre. Toutefois, l’inox se veut être plus résistant que le fer doux. Il transmet par contre plus de vibration au poignet, ce qui peut être peu confortable en cas de travail soutenu.

 

  • Précautions d’emploi de la machette

La machette constitue une arme redoutable ce qui implique de respecter certaines mesures de sécurité dans son utilisation.

Souple et vive comme un ressort, elle peut rebondir sur du bois dur. Il faut donc bien choisir l’angle de coupe et se mettre à une certaine distance au risque de se faire entailler une jambe ou un bras.

Il est aussi préférable de se protéger le corps d’une tenue adéquate. Un pantalon pour le bas et une chemise à manches longues pour le haut, le tout en toile épaisse permettront de prévenir les coupures profondes et handicapantes en cas d’accident.

On notera enfin que les débutants doivent s’entrainer avec un professionnel avant de pouvoir manier une machette correctement et dans des conditions sécurisées.

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,