Survivre en milieu hostile survivalisme

Survivre en milieu hostile survivalisme

Que l’on soit ou non adepte du survivalisme, il est toujours essentiel de savoir se débrouiller en milieu hostile, car les circonstances qui peuvent nous mener à des situations qui nous obligent à nous démener pour notre survie ne sont pas si rares qu’on pourrait le penser.

Le fait est que notre société, aussi moderne soit-elle peut nous plonger du jour au lendemain dans des situations aussi périlleuses qu’un tremblement de terre, des inondations, un crash d’avion…, autant de circonstances dans lesquelles seules les personnes ayant des notions de survie ont des chances de s’en sortir.

Loin de constituer une liste exhaustive des meilleurs réflexes de survie, les développements qui suivent vous offrent un minimum en ce qui concerne la survie en milieu hostile.

 

  • Les priorités à considérer pour la survie en milieu hostile

 

Quel que soit l’environnement dans lequel vous êtes plongé, vous aurez toujours besoin de vous alimenter, mais surtout de boire suffisamment. Ensuite, vous ne survivrez pas sans un abri qui vous protège des intempéries, mais aussi des dangers qui rodent dans la nature.

Ces trois priorités peuvent prendre rang de manière différente selon la situation de chaque survivaliste. En effet, il se peut que vous disposiez d’eau potable, mais que vous deviez faire face au froid, à la neige, au vent… Dans ce cas, vous aurez avant tout besoin de trouver ou de vous construire un abri.

Au contraire, dans un milieu très chaud, l’eau constituera pour vous une denrée à rechercher à tout prix avant même que vous pensiez à votre abri pour la nuit.

Dans tous les cas, vous aurez aussi besoin de vous alimenter. Selon les réserves à votre disposition, il vous faudra tôt ou tard trouver votre nourriture dans votre environnement et vous mettre à cueillir des fruits comestibles, vous adonner à la pêche pour vous nourrir de poissons, chasser du gibier…

 

  • Se construire un abri

 

Revenant à la construction d’un abri, celui-ci vous sera utile pour vous protéger non seulement du froid, de la chaleur, de la pluie…, mais aussi des prédateurs qui se trouveraient dans votre environnement.

Vous pourriez vous aménager un abri de fortune le temps de l’urgence, mais au final, il vous faudra quelque chose de solide et ce, autant que la situation le permettra.

Dans tous les cas, accordez de l’importance à l’emplacement choisi pour la construction de votre abri. Vous aurez intérêt à le placer le plus près possible d’un point d’eau pour faciliter votre ravitaillement tout en tâchant de cibler un endroit qui laissera votre abri sec en toutes circonstances. En effet, il ne manquerait plus que vous soyez victime d’inondation.

Il vous faudra ensuite apprendre à vous faire du feu. Ce dernier servira non seulement à assécher la terre sur laquelle vous établirez votre abri, mais il vous permettra aussi d’éloigner les insectes qui pourraient envahir votre espace sans compter le fait qu’un bon feu vous réchauffera en cas de fraicheur.

Enfin, pour en finir avec votre choix d’emplacement, orientez votre abri de telle sorte qu’il soit protégé du vent. Ainsi, il résistera plus longtemps et sa configuration ne risquera pas d’intensifier le froid en hiver.

En ce qui concerne les matériaux que vous utiliserez et en supposant que vous avez peu d’éléments avec vous, ce sera définitivement un abri fait de poutres en tronc d’arbre ou une excavation naturelle dans les roches, un abri confectionné avec du bois, des végétaux, de la mousse…

 

  • Se chercher de l’eau

 

En matière de survie, l’eau se veut tout simplement être vitale. Vous ne perdrez pas de temps pour trouver le point d’eau à exploiter.

Vous ne manquerez pas non plus de tirer profit d’autres sources hydriques telles que l’eau de pluie, l’eau de rosée sur les feuilles des arbres, l’eau contenue dans la végétation alentour…

Concernant les points d’eau, il faudra s’assurer de la filtrer ou pour être encore plus sûr, de la faire bouillir afin qu’elle soit bue potable. Ainsi, vous éviterez toutes sortes de maladies dont les moins dangereuses peuvent facilement devenir mortelles en milieu hostile.

 

  • Se fournir en denrées alimentaires

 

Enfin, concernant la nourriture, vous serez obligé de vous alimenter de ce que votre environnement peut vous offrir.

Faites attention à bien cibler les végétaux comestibles et apprenez aussi à vivre de pêche et de chasse en vous équipant convenablement. Il faudra encore une fois espérer que vous disposiez d’un minimum d’équipements, car à défaut, il sera plus ardu de vous en fabriquer.

Le feu constituera ici aussi un élément essentiel pour ne pas devoir manger votre viande crue.

En matière de survie, le mieux sera de vous préparer même si l’éventualité d’une catastrophe vous obligeant à vous débrouiller dans la nature reste mince. Ainsi, il n’y a rien de tel que suivre les experts dans le domaine pour tirer profit de leur expérience et pour bénéficier de bonnes bases en matière de survie.

 

  • Les équipements incontournables du survivaliste

 

Il est évident que vous ne pourrez pas survivre en milieu hostile sans un minimum d’équipements pour vous défendre, mais aussi pour vous assurer le minimum vital en termes de besoins.

Il ne faut pas oublier que votre survie dépend pour beaucoup de votre capacité à réagir et à anticiper les évènements. Un bon survivaliste restera donc alerte en toutes circonstances et disposera toujours de matériaux indispensables à sa survie quel que soit l’état de son environnement.

A ce propos, on dira que vous aurez besoin avant tout d’une arme blanche. Il n’est pas faux de dire qu’il s’agit du premier équipement de survie. La raison en est que l’arme blanche dispose le plus souvent de fonctionnalités indispensables pour satisfaire à vos besoins.

Elle pourra être tranchante, contendante, perforante…, autant de caractéristiques qui vous serviront pour chasser, pêcher, construire, bricoler, vous défendre…

Elle présente aussi l’avantage de vous être proposée sans aucune restriction sur le plan légal. La plupart des armes blanches s’achètent sans besoin d’autorisation.

 

 

Il en est ainsi du couteau de survie, l’équipement par excellence de tout expert en matière de survie. Outil multifonctions, arme de défense, il s’agit ici d’un incontournable pour assurer votre survie en milieu hostile.

Vous aurez besoin de choisir un modèle résistant et tranchant, car le couteau de survie vous servira aussi longtemps que vous serez dans cette situation. Ainsi, il vous dépannera dans bien des circonstances. Heureusement, il est disponible suivant de nombreux modèles ce qui vous assurera de trouver celui qui correspond le mieux à vos besoins.

A côté du couteau de survie, vous avez aussi le poignard. Il s’agit encore d’un instrument vital lorsque vous vous trouvez en milieu hostile. Vous l’utiliserez plus particulièrement pour préparer votre viande après la chasse.

Arme extrêmement tranchante, le poignard se manie le mieux avec un étui et ce, afin de se protéger de sa lame, mais aussi de préserver l’efficacité de celle-ci en la gardant affûtée en toutes circonstances.

Le poignard est d’une efficacité telle qu’à lui seul, on pourrait survivre dans les milieux les plus dangereux. Pour ne jamais vous en séparer, mettez-le aussi à votre ceinture. Les moments où vous en aurez besoin dans la nature ne risquent pas de manquer.

Il vous servira pour des tâches aussi diverses que votre protection contre les assaillants et les prédateurs, la chasse, la coupe de bois pour le chauffage, l’affûtage d’autres lames, la préparation de vos flèches…

 

 

On ne pourrait pas non plus parler des équipements de survie les plus incontournables sans mentionner la hache et la machette.

Qu’il s’agisse d’une hache ou même d’une hachette, il s’agit ici d’un outil très pratique en matière de survie étant donné qu’elle vous facilite les tâches telles que couper du bois ou abattre un arbre, autant d’actions incontournables lorsqu’il s’agit de faire du feu, de se réchauffer, de cuire sa nourriture, de construire son abri

La machette quant à elle vous permettra de ratisser le terrain sur lequel vous avancez et de vous faire un chemin dans les jungles les plus inextricables. Elle vous servira aussi pour manger des noix de coco ou encore pour venir à bout de certaines branches.

Le secret pour tirer profit au maximum des armes blanches que sont le couteau de survie, le poignard, la hache, la machette… se trouve dans la préservation de leur tranchant. Vous aurez donc beaucoup de chance en ayant avec vous un affûteur. Mine de rien, il s’agit là d’un autre outil vital en matière de survie.

 

 

L’arbalète s’inscrit aussi dans la liste des armes de survie les plus intéressantes dans le domaine du survivalisme. Outil d’extrême précision au même titre que l’arc, elle vous servira pour attraper facilement et de manière silencieuse votre gibier.

Dans les milieux les plus hostiles, l’arbalète vous permet même de vous nourrir d’animaux aux peaux les plus dures notamment le crocodile. C’est pour dire qu’elle vient à bout des proies les plus difficiles.

L’arbalète vous servira aussi pour vous défendre de manière agile. Pensez par exemple à un serpent qui rode autour de votre abri. Avec l’arbalète, vous pourrez le neutraliser facilement, à distance. Imaginez encore un lion ou un tigre qui vous prend en chasse dans la jungle. Il vous sera plus facile de le viser avec une arbalète et ce, avant qu’il n’arrive à votre hauteur.

En optant pour une arbalète munie d’une sûreté, vous disposerez d’une arme de défense d’utilisation facile tout en étant dotée d’un minimum de sécurité.

L’arbalète plait énormément à de nombreux survivalistes du fait qu’elle est silencieuse, qu’elle apporte une grande précision de tir et que ses carreaux, équivalents de la flèche pour l’arc peuvent être réutilisés indéfiniment ce qui préserve vos munitions pour longtemps.

Pour ne rien gâcher, l’arbalète se propose aussi avec de nombreuses options sur le marché. Avec le temps, elle a su se sophistiquer ce qui facilite encore plus son maniement tout en apportant du style à la dégaine de son utilisateur.

Comme pour l’utilisation de l’arc, l’arbalète requiert par contre un minimum d’entrainement. Il faut donc l’adopter bien avant de se trouver dans une situation de survie pour en faire une arme efficace et salvatrice.

 

  • L’arme à feu

 

Puisqu’on parle de survie en milieu hostile, on ne peut évidemment pas occulter les armes à feu étant donné qu’elles font partie des équipements les plus efficaces en termes de défense.

Toutefois, on ne saurait la considérer comme une arme qui se prête particulièrement aux conditions extrêmes de survie dans la mesure où il n’est pas toujours évident de s’en procurer lorsque les circonstances qui ont transformé notre environnement arrivent de manière inattendue.

Même en situation normale, l’arme à feu requiert une autorisation et n’est certainement pas à la portée de tout le monde. Il est donc préférable de se tourner en priorité vers les armes blanches.

On notera aussi le fait que les armes à feu requièrent des munitions et les consomment de manière plus rapide que les armes blanches telles que les arbalètes. La plupart des armes blanches ne demande pas autre chose que l’équipement en lui-même notamment le couteau de survie, la machette, le poignard

Si tant est que disposer d’une arme à feu vous intéresse pour la survie, on vous conseillera d’opter pour les armes de poing, les pistolets et autres armes de petit calibre, les carabines de chasse… Ces armes ont fait leur preuve en termes de praticité en milieu hostile.

A défaut d’obtenir une autorisation de port d’armes auprès des autorités compétentes, il est conseillé de se tourner vers l’obtention d’un permis de chasse ou encore l’affiliation à un club engagé dans ce que l’on appelle le tir professionnel.

Pour vous éviter l’attente et les incertitudes, on ne peut que vous inciter à opter pour les armes blanches dont la plupart convient parfaitement aux conditions de survie et vous est proposée en vente libre, sans autorisation préalable du moment que vous avez atteint l’âge de la majorité, soit 18 ans.

Pour conclure, d’autres équipements peuvent encore vous être utiles pour la survie en milieu hostile. Nous vous invitons à les rechercher sur notre site spécialisé en armes blanches et en matériel de survie.

Quoiqu’il en soit, nous vous avons présenté les équipements les plus importants. Ils vous serviront d’ailleurs à vous fabriquer des outils de fortune pour vos besoins vitaux lorsque vous vous trouverez dans la peau d’un survivaliste, accidentellement ou de manière voulue, c’est -à-dire par passion tout simplement.

Survivre en milieu hostile survivalisme.

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,