Le couteau automatique Italien à cran d'arrêt

Le couteau automatique Italien à cran d'arrêt auto

Le couteau automatique Italien à cran d'arrêt appartient à la catégorie de la coutellerie, c'est un domaine passionnant, qui peut vite devenir une passion si on s'y intéresse de plus près.

Le couteau n'est pas qu'un simple outil qui vous sert chaque jour à vous nourrir ou à bricoler. C'est un objet rempli d'histoire et qui a, certes, contribué à des drames, mais aussi, et surtout, a permis de vivre, de survivre, de construire, d'évoluer, se défendre.

Les couteaux, c'est une grande, une immense famille. Chaque couteau a ses avantages, ses inconvénients et son histoire. Ici, nous allons parler du couteau automatique à cran d'arrêt, plus particulièrement des couteaux automatiques italiens.

 

Vous recherchez un couteau automatique italien ? Dans la boutique Couteau Azur, il y a un grand choix de couteau auto disponible !

Le couteau automatique Italien à cran d'arrêt
  • Tout d'abord, c'est quoi, un couteau automatique à cran d'arrêt ?

 

On aurait pu nommer ce genre de couteau ouverture facile, le nom n'aurait, cette fois-ci, pas été usurpé.

Le couteau automatique, comme son nom l'indique, est un couteau dont la lame se déploie grâce à un système automatique. Grâce à lui, inutile de toucher la lame pour la sortir du manche, une simple pression sur un bouton suffit.

 

Ce genre de couteau est aussi appelé couteau à lame éjectable, ou couteau à cran d'arrêt. Cette dernière dénomination est erronée, c'est un abus de langage. Le cran d'arrêt est le système qui retient la lame et la fait se maintenir droite.

Le plus souvent, c'est un ressort qui retient la lame et qui la délivre quand on actionne le mécanisme.

 

Il y a deux types d'ouvertures :

 

  • L'ouverture latérale, très connue, qui est similaire à celle des couteaux pliants classiques.
  • L'ouverture frontale.

 

Les couteaux automatiques italiens possèdent une ouverture latérale. Pour le refermer, la mitre bascule pour faire pivoter la lame dans le manche.

 

 

  • Petite histoire du couteau pliant, cran d'arrêt et automatique

 

L'histoire du couteau automatique n'est pas très claire, voire nébuleuse. On sait que le couteau pliant a fait son apparition grâce aux bourgeois de la fin du 16e siècle.

À cette époque, les personnes ayant un peu de prestige avaient pour habitude de sortir pour manger à l'extérieur. Mais ils avaient sur eux leur propre couteau, qui était très clairement encombrant.

C'est ainsi que les couteliers eurent l'idée de créer des couteaux pliants, pratiques et fiables.

Après de nombreux essais plus ou moins fructueux, les premiers couteaux à ressort intérieur ont eu le vent en poupe. Plus tard, en suivant la bourgeoisie, ceux-ci ont conquis le cœur de toute la population.

 

Au fil du temps, les couteaux pliants se sont modernisés. Nouvelles techniques, innovations, nouvelles demandes... C'est ainsi que toutes les déclinaisons des couteaux pliants, dont le couteau automatique, ont vu le jour.

Un autre blog intéressant sur le couteau automatique à cran d'arrêt, n'hésitez pas à le lire !

 

 

  • Mais pourquoi investir dans un couteau automatique ?

 

Bonne question. Quand il s'agit de survie,  on conseille souvent de prendre un couteau à lame fixe, de préférence full tang.

Mais ces couteaux prennent de la place. Si vous avez construit un abri, vous n'avez pas besoin, hormis pour des tâches spécifiques, de prendre ce genre de couteaux à chaque fois que vous sortez. Mais avoir un couteau sur soi est toujours utile. Le couteau pliant est donc un bon compromis.

Il ne prend pas de place, peut se glisser dans la poche, et est toujours opérationnel en cas de besoin.

 

Vous allez me dire, oui, mais pourquoi un automatique, alors qu'un simple couteau pliant peut faire l'affaire ?

 

La raison est très simple, même, évidente. Quand on bricole, qu'on construit, on a souvent les mains prises. Ou, tout du moins, une des mains. Qui ne s'est jamais retrouvé obligé d'utiliser un outil tout en tenant le matériel de son autre main ? C'est là que le couteau automatique va montrer son côté pratique.

En effet, de par sa conception, il peut s’ouvrir d'une simple pression du doigt, et peut, donc, être utilisé facilement avec une seule main de libre.

 

Ainsi, vous n'êtes pas obligé de tout poser et pouvez vous en servir facilement.

Si vous êtes empêtré, pris dans des cordes, un piège, ou autre, un couteau automatique peut vous sortir plus aisément d'une situation pénible, voire dangereuse.

Il est en de même en cas d'accident de voiture, pour couper sa ceinture.

De plus, en cas de main blessée ou immobilisée, un couteau automatique vous sera bien utile.

 

 

  • L’intérêt des couteaux pliants, de poche et automatiques

 

Tous les couteaux pliants ont les mêmes avantages. Ce sont des couteaux légers, peu encombrants, que l'on peut garder constamment sur soi et sortir en cas de besoin. Et les besoins, quand on est baroudeur, bricoleur, qu'on aime la nature, la survie ou le camping et le bushcraft, ce n'est pas ce qui manque.

Entre une petite vis à resserrer par-ci, une branche à tailler par-là, un fil à dénuder, une corde à couper, cueillir des plantes sauvages (ou des champignons), ou bien, encore, cuisiner et couper sa nourriture, ce ne sont pas les applications qui font défaut.

 

Se promener avec son gros couteau tactique constamment, n'est ni très pratique, ni très discret, et pas toujours justifié pour de simples tâches courantes.

 

Les couteaux pliants et automatiques sont donc très utiles, d'une part, pour le transport facile, d'autre part, pour leur efficacité.

Si on a, en effet, tendance à penser qu'un couteau pliant n'est pas très fiable ni solide, les innovations des fabricants nous prouvent le contraire.

Les matériaux utilisés de nos jours sont résistants, assez costauds pour les applications courantes de la vie quotidienne, et disposent de sécurités efficaces.

 

 

  • Inconvénients du couteau automatique par rapport au couteau pliant

 

Oui, le couteau automatique a des défauts, comme tous les autres couteaux. Chaque outil possède ses points forts et ses points faibles. Les points forts, que nous  avons vu plus haut sont d'autant plus importants qu'ils peuvent vous sortir de situations périlleuses.

En ce qui concerne les points faibles, ils sont au nombre de deux :

 

  • La lame d'un couteau automatique est généralement plus fine. C'est lié à la conception même du couteau. Néanmoins, plus fine ne vaut pas dire moins résistante. De plus, une lame fine peut aisément se glisser entre deux interstices, par exemple.
  • Le couteau automatique peut s’ouvrir facilement dans la poche et blesser son possesseur. C'est vrai qu'une pression par accident, même s'il est dans la poche, peut arriver (en cas de cohue ou de faux mouvement par exemple). Il est donc possible qu'un couteau automatique vous blesse, sauf les couteaux automatiques italiens avec lesquelles vous êtes certains de ne pas avoir de mauvaises surprises.

 

Vous recherchez un couteau automatique italien ? Dans la boutique Couteau Azur, il y a un grand choix de couteau auto disponible !

Le couteau automatique Italien à cran d'arrêt.
  • Pourquoi vous ne pouvez pas vous blesser avec un couteau automatique italien ?

 

Les couteaux automatiques italiens ont ceci de particulier qu'ils ont tous la même conception, et donc, la même sécurité. Il est impossible que la lame sorte inopinément du manche.

 

Le couteau automatique italien dispose d'une sécurité, en général sur le manche avant le bouton pour sortir la lame. Pour déverrouiller cette sécurité, il faudra pousser un premier bouton puis enclencher celui qui va libérer votre lame. Sans cette manipulation, le couteau restera sagement plié. Bien entendu, une fois que vous avez fini de vous en servir et avant de le ranger dans votre poche, veillez à bien remettre la sécurité.

Petit plus, ces deux manipulations se font d'une main, elles aussi.

 

 

  • Les couteaux automatiques cran d'arrêt vu par la population

 

On le sait tous, le fameux couteau cran d'arrêt automatique traîne avec lui une réputation plutôt sinistre.

Associé aux gangs de blousons noirs, le bruit typique qu'il fait lorsque quelqu'un libère la lame reste gravé dans la mémoire collective, comme un avertissement morbide.

 

Le cinéma est en grande partie responsable de cette image délétère.

 

Des films comme la fureur de vivre, avec son côté rebelle et l'iconique James Dean, ont contribué de façon certaine à sa démocratisation chez les jeunes, et les gangs de rue.

 

Et il est vrai que ces couteaux automatiques à cran d'arrêt étaient très prisés des voyous, mais aussi de presque tous les  jeunes voulant être dans le coup. Autre époque, autres mœurs. Les années 50 ont en tout cas marqué un tournant dans la société. Une période rebelle, où les jeunes ont commencé à vouloir s'émanciper, inspirés par leurs héros au grand cœur, mais durs et intransigeants.

 

 

  • Pourquoi les couteaux automatiques italiens sont-ils si réputés ?

 

En fait, c'est la France qui était particulièrement réputée pour ses couteaux automatiques. Entre 1950 et 1970, c'était l'âge d'or de ce couteau.

Puis, le soufflé est retombé. La mode a peu à peu disparu, et les demandes ont chuté.

C'est donc l'Italie qui a repris la fabrication de ces couteaux, d'où cette réputation de spécialiste des couteaux automatiques.

 

Cela étant, certains diront que l'Italie manque furieusement d'imagination en matière d'innovation, et de finition. La qualité des couteaux italiens n'était donc pas forcément au rendez-vous, sauf pour quelques marques, dont Stiletto.

 

Les couteaux automatiques italiens ont leur style propre. Un manche assez agressif, il est vrai, et une lame ressemblant à un fin poignard. D'ailleurs, elle n'est pas sans rappeler les fameux stylets, ces poignards très fins et effilés, qui permettaient aux guerrières d'atteindre leur ennemi à travers une côte de maille.

Choisir un couteau automatique italien, c'est choisir un style et l'histoire de toute une époque, maintenant révolue.

 

 

  • Le couteau automatique italien et les forces de l'ordre

 

Au vu de sa réputation sulfureuse, le couteau automatique a assez mauvaise presse chez les gens, mais, aussi chez les forces de l'ordre.

 

Certes, le couteau italien peut vous permettre de vous défendre en cas d'agression et vous sauver la mise. Les agresseurs ont eu aussi en tête ce que représente cette arme, et le simple bruit de la lame qui sort peut en dissuader plus d'un.

 

Néanmoins, la police et les gendarmes sont bien moins tolérants avec ce style de couteaux qu'avec un autre.

Un couteau de poche classique, ou même un couteau tactique, passeront mieux si vous expliquez la raison de son port (camping, bushcraft). Selon sur les personnes sur lesquelles vous tomberez, vous pourrez garder votre couteau sans trop de problèmes.

 

Mais un couteau cran d'arrêt aura tendance à vous mettre directement dans la case voyou.

Donc, si vous avez l'intention de le transporter dans la rue, soyez très prudent, au risque de vous le faire confisquer, et pire encore.

 

 

  • Comment bien choisir son couteau automatique cran d'arrêt italien ?

 

Comme toutes les armes et tous les outils de défense et de survie, il est important de ne pas faire l'impasse sur la qualité, surtout pour les couteaux à lame rétractable en général.

 

En effet, celle-ci est particulièrement fragile si elle a été mal conçue. Son point sensible se situe au niveau des fixations pour la déplier et la replier. Il faut donc que celles-ci soient solides et ne tremblent pas, qu'il n'y ait pas de mou quand vous prenez votre couteau en main.

De même, la sécurité pour empêcher la lame de sortir ne doit être ni trop dure, ni trop facile à ouvrir.

 

En ce qui concerne les matériaux, vous aurez le choix entre du basique (PVC par exemple), des matériaux modernes comme l'ABS, l'inox, le laiton, et bien entendu, le matériau le plus classique pour les couteaux, le bois, indémodable.

 

Certains modèles de luxe sont faits à partir de corne d'animaux, mais le prix est d'autant plus élevé.

 

De nos jours, tous les manches sont antidérapants, vous n'aurez donc à priori pas de souci à vous faire à ce sujet.

 

La lame sera souvent en acier inoxydable. Matériau qui compose la plupart des lames de couteau, c'est une valeur sûre. Il est résistant à la corrosion et assez solide pour un usage quotidien.

De plus, son prix est raisonnable, vous permettant d'acquérir un couteau de qualité sans vous ruiner.

 

Un couteau automatique italien pourra vous servir aussi bien dans le domaine de la survie, que pour votre défense personnelle, en particulier à domicile où vous ne serrez pas ennuyé par les forces de l'ordre.

 

Et, si vous avez l'âme d'un collectionneur et la nostalgie des années 50, le couteau cran d'arrêt sera parfait pour commencer ou compléter une collection.

Vous pourrez également l'offrir. C'est un cadeau qui a du style et qui fait son petit effet.

 

Vous recherchez un couteau automatique italien ? Dans la boutique Couteau Azur, il y a un grand choix de couteau auto disponible !

Le couteau automatique Italien à cran d'arrêt..

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,