Pourquoi la canne à épée ?

canne épée

 

Des cas d’agressions sont fréquents. Difficile de savoir quand et où ça peut arriver. Du coup, il devient plus qu’urgent de redoubler de vigilance pour assurer sa sécurité. La meilleure méthode pour se protéger d’une attaque, c’est d’utiliser une arme blanche facile à porter et à dissimuler. La canne à épée se présente dès lors comme l’outil indispensable pour ce genre d’opération du fait de sa discrétion et de son efficacité.

 

  • L’anecdote qui a contribué à construire sa notoriété

 

Il existe des histoires qui contribuent souvent à rendre un objet populaire, la règle s’est confirmée avec la canne-épée. En effet, il existe une anecdote selon laquelle lors d’un dîner ayant eu lieu un soir de juin 1972, Arthur Rimbaud, un célèbre poète de l’époque, fut mis dehors par un photographe du nom d’Étienne Carjat. Et pour répondre à ce qui semblait être une injustice, Rimbaud, révolté, attendit patiemment son bourreau à l’extérieur pour se venger à l’aide d’une canne à épée. Cette histoire a fait les choux gras de la presse et a contribué à la popularité de cette arme.

 

À quoi ressemble une canne à épée ?

 

La composition de la canne fourrée est un peu spéciale. En effet, elle est constituée d’une canne creuse qui dispose d’une lame intérieure qu’on fixe à la poignée. Pour ce qui est de la forme de la pointe, sachez qu’en règle générale elle est carrée. Pour sa réalisation, elle se fait à base de matériaux particuliers, dont le bois de noisetier. La canne à épée se présente généralement comme une arme noble et gracieuse constituée d’acier. Sa tête peut prendre diverses formes en fonction des envies du concepteur ou du propriétaire. Cela peut être soit une tête de mort, un dragon, un lion ou tout simplement un manche recourbé.

 

C’est durant la période révolutionnaire qu’elle est apparue. Cette période rime avec le moment où, pour des raisons de sécurité, il était impossible de porter les armes blanches. Mais, les choses ont véritablement changé avec le temps, car désormais sa commercialisation est libre pour les majeurs. L’un des modèles les plus prisés actuellement est la canne-épée-parapluie.

 

  • Une arme facile à utiliser et multifonctionnelle

 

Avant d’être une arme, elle est d’abord un bâton de marche. Ce sont les personnes âgées qui l’utilisent beaucoup plus pour soulager leur handicap et parfois leur état de fatigue. Comme autre utilisation prisée, il sert aussi d’outil d’appui, et d’outil de décoration. En tant que bâton, il se substitue en béquille sur laquelle on s’appuie pour avancer. Malgré son apparence d’arme inoffensive, ne perdez pas de vue qu’elle peut être une arme défensive très efficace, ce dans les situations d’extrême nécessité.

 

  • La canne à épée : une arme redoutable

 

Elle devient une arme redoutable et dangereuse lorsqu’elle est utilisée en tant que bâton de marche épée. Si jamais son détenteur sait s’en servir, il peut faire passer un mauvais quart d’heure à son assaillant dans des situations d’autodéfense. Le charme de cette arme vient aussi du fait qu’elle soit discrète, elle peut passer inaperçue.

 

Se servir de la canne à fourreau est très utile quand on a à cœur d’assurer sa protection sans attirer l’attention. En son sein, il y a une lame très affutée qui peut faire de nombreux dégâts du fait de l’effet de surprise. En somme, la canne-épée est sans aucun contexte l’arme blanche la plus discrète.

la canne épée

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,